Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

14 septembre 1940 : l’un des trois jours où Hitler a perdu la guerre (jour 1)

Avec Henri Amouroux, de l’Académie des sciences morales et politiques

Henri Amouroux démontre ici qu’à trois reprises, trois décisions prises par Hitler l’ont mené sur la voie de la défaite, bien qu’il puisse paraître paradoxal de dire qu’Hitler a perdu la guerre en trois jours, alors qu’elle a duré cinq ans. Voici le 1er jour : le 14 septembre 1940, Hitler renonce à envahir l’Angleterre.


Bookmark and Share

Henri Amouroux (1920-2007), auteur notamment de La grande histoire des Français sous l'Occupation, propose aux auditeurs de Canal Académie une série de trois émissions, chacune étant consacrée à une journée où «Hitler a perdu la guerre», faute d'avoir pris la bonne décision.

N.B. Les textes ci-dessous résument l'essentiel des propos d'Henri Amouroux sans les retranscrire entièrement. Dans les émissions, il développe plus largement ses analyses. Ces textes, venant en complément, sont faits pour vous inciter à les écouter ...

1er jour : 14 septembre 1940
Hitler renonce à envahir l’Angleterre



Reportons-nous fin mai 1940. Il ne reste presque plus d’Anglais sur le sol de France, à peine quelques uns en Normandie.
Le 18 juin, le chef de l'aviation allemande qui a pour objectif l'Angleterre (il s'est installé au Sénat !) propose à Hitler d'envahir ce pays "dans la foulée", en quelque sorte, de Dunkerque, l'Angleterre ayant abandonné toutes ses armes sur le sol de France.
Mais ça ne se fait pas pour une raison peu connue : Hitler essayait de négocier avec l’Angleterre.
Hitler –qui a pour les Anglais une grande admiration- les considère comme le seul interlocuteur valable pour un partager du monde, à lui l'Europe, à eux, l' Empire.

Mais, depuis le 10 mai 1940, il n'y a plus d'arrangement possible entre Allemagne et Angleterre. À Chamberlain a succédé, en effet, Churchill, un homme de courage et de lucidité. Et la lutte va donc se poursuivre.

Une guerre aérienne

Pour envahir l’Angleterre, il fallait deux conditions : la priver de ravitaillement (attaquer les convois,) et asphyxier son aviation, au moins durant deux ou trois jours, pour s’assurer le passage.
La guerre aérienne commence donc le 10 juillet 40 : L’aviation allemande attaque l’aviation anglaise.
Il y avait environ 3000 avions de chaque côté, mais répartis différemment. Beaucoup de bombardiers du côté allemand, répartis en deux flottes, (environ 1500 bombardiers et 1200 chasseurs sur les côtes françaises, et le reste en Norvège). Le combat se livre donc entre quelques milliers d’aviateurs seulement. L’aviation anglaise, elle, possède surtout des avions de chasse, pour(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires