Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Les logiques totalitaires en Europe

avec l’historien Stéphane Courtois, invité de Christophe Dickès

Fruit d’un colloque, "Les logiques totalitaires en Europe" qui vient de paraître aux Editions du Rocher constitue le quatrième et dernier volet consacré au phénomène politique le plus meurtrier de l’histoire de l’humanité. Stéphane Courtois, qui fut l’organisateur et le directeur de ce colloque, nous présente ici les conclusions de cet ouvrage indispensable à toute personne souhaitant comprendre ce phénomène.


Bookmark and Share

Après un triptique consacré à la naissance, à l'apogée et à l'héritage du totalitarisme, Stéphane Courtois nous offre ici une réflexion thématique sur les logiques du phénomène qui domina le XXè siècle. Celles-ci sont au nombre de quatre :
- l'idéologie tout d'abord permettant entre autre d'établir une filiation entre Marx, Lénine et Staline;
- l'usage de la guerre civile
- impliquant la mise en place d'un régime de terreur;
- enfin le développement d'une nouvelle élite fondant son pouvoir sur une logique elle-même terroriste.

Stéphane Courtois, qui répond aux questions de Christophe Dickès, nous donne ici les avancées de la recherche historique dans le domaine mais offre aussi des pistes de réflexions d'avenir. Loin d'être close, la question du totalitarisme laisse un vaste champ historiographique. Longtemps occultée, cette recherche

Notice de l'éditeur.
Le XXe siècle a été marqué en Europe par le phénomène totalitaire dont les formes diverses - fascisme, nazisme, communisme - ont été inaugurées et portées par des chefs charismatiques - Lénine, Staline, Mussolini, Hitler. Cependant, par-delà ces hommes, le phénomène était sous-tendu de logiques spécifiques. La logique initiale renvoie à la dimension idéologique des mouvements totalitaires, une idéologie - racialiste, classiste ou ultra-nationaliste - qui, devenue religion politique, légitime la volonté de puissance et de domination totale qui anime les chefs et justifie leurs actions, même les plus criminelles. Lors de leur passage à l'acte pour la prise du pouvoir, les mouvements totalitaires mettent systématiquement en œuvre la logique de la guerre civile qui ouvre le champ de tous les possibles en supprimant les traditionnelles limites de durée, d'espace et de moyens par lesquelles la violence étatique est bridée. Le déclenchement de la guerre civile implique la mise en œuvre de la logique de la terreur qui, selon des intensités variables, a présidé à tous les régimes totalitaires. Enfin, pour conserver le pouvoir à tout prix et développer leurs projets - " construction du socialisme " en URSS, épuration de la race en Allemagne, création de " l'Homme nouveau " en Italie -, les régimes totalitaires liquident les élites traditionnelles ou(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires