Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Mots clefs et suggestions


Séance publique annuelle 2006 de l’Académie française

Sous la Coupole le 30 novembre 2006
Sous la Coupole du palais de l’Institut de France, le 30 novembre 2006, a été proclamé le palmarès des prix littéraires 2006 de l’ Académie française. Avec des discours d’Hélène Carrère d’Encausse et de Pierre Nora.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références émission afficher
Émission proposée par : Marianne Durand-Lacaze
Référence : COU206
Adresse directe du fichier MP3 : http://www.canalacademie.com/emissions/cou206.mp3
Adresse de cet article : http://www.canalacademie.com/ida1242-Seance-publique-annuelle-2006-de-l-Academie-francaise.html
Date de mise en ligne : 14 décembre 2006


De gauche à droite, Pierre Nora, Yves Pouliquen, Hélène Carrère d’Encausse.
De gauche à droite, Pierre Nora, Yves Pouliquen, Hélène Carrère d’Encausse.
© B.Eymann/Académie française.
Yves Pouliquen de l’Académie française
Yves Pouliquen de l’Académie française
© B.Eymann/Académie française.

Yves Pouliquen, directeur en exercice de l’Académie française a prononcé un discours sur la soixantaine de prix littéraires décernés par l’Académie française, fidèle à sa mission.
Cette année, vingt-neuf grands prix de l’Académie ont été distribués. Parmi lesquels, on peut citer à titre d’exemples, Le Grand Prix de la Francophonie, décerné à Roland Mortier, professeur, historien des idées, « le patron des dix-huitièmistes du monde entier » selon les mots de l’Académicien Marc Fumaroli. Le Grand Prix de Littérature Paul Morand a été attribué à Jean Echenoz pour son dernier roman Ravel, le Grand Prix de littérature Henri Gal a récompensé Olivier Germain-Thomas, le Grand Prix du roman a été décerné à Jonathan Littel pour Les Bienveillantes. Retrouvez l’ensemble du palmarès 2006 en écoutant la retransmission de cette séance solennelle sur Canal Académie.

Hélène Carrère d’Encausse, Secrétaire perpétuel de l’Académie française.
Hélène Carrère d’Encausse, Secrétaire perpétuel de l’Académie française.
© B.Eymann/Académie française.

Hélène Carrère d’Encausse, Secrétaire perpétuel, a prononcé un discours consacré à « La langue française, langue de modernité ».

Quelle place occupe la langue française aujourd’hui par rapport à l’anglais ? Parmi les défis et la tendance d’un appauvrissement de la langue, le français traverse une crise incontestable mais n’est pas sur la pente du déclin. « Notre langue n’est ni embaumée, ni inadaptée au monde du progrès constant, mais tout au contraire, elle rend compte avec une force et une précision étonnantes d’un univers bouleversé où jamais il n’y eut autant de réalités nouvelles à nommer ». Pour témoigner du dynamisme de la langue française, Hélène Carrère d’Encausse a rappelé le minutieux travail d’élaboration du fameux Dictionnaire de l’Académie dont les mots approuvés sont publiés au Journal Officiel. Elle a souligné le rythme éditorial nouveau de cette publication qui a presque doublé de volume : un tome paraît tous les huit ans en moyenne depuis la dernière édition en cours.

Pierre Nora de l’Académie française
Pierre Nora de l’Académie française
© B.Eymann/Académie française.

Pierre Nora de l’Académie française a ensuite prononcé un « Discours sur la Vertu », mot imprononçable aujourd’hui alors que l’époque est obsédée de vertu. Cette contradiction entre l’omniprésence du phénomène et la difficulté à le nommer est au coeur de sa réflexion sur l’éclipse du Bien par le Mal et sur les dangers d’un jugement moral de l’histoire.




Pour en savoir plus

- Retrouvez les textes de ces discours sur le site internet de l’Académie française.
- Sur Yves Pouliquen,
- Sur Hélène Carrère d’Encausse,
- Sur Pierre Nora.

Sous la Coupole le 30 novembre 2006.
Sous la Coupole le 30 novembre 2006.
© B.Eymann/Académie française.





© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires