Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Mots clefs et suggestions


Séance solennelle de rentrée de l’Académie des sciences morales et politiques

Avec les interventions de MM. Michel Pébereau et Jean-Robert Pitte, respectivement président et secrétaire perpétuel de l’Académie
Conformément à l’usage, l’essentiel du discours de Michel Pébereau a été consacré à une synthèse des travaux entrepris en 2017 sous sa direction, sur le thème : “Quelles réformes et transformations pour assurer croissance économique et cohésion sociale ?”. Le président a souligné, en préambule, l’urgence d’entreprendre de tels changements car « des indices irrécusables attestent que notre pays est engagé dans un processus qui, s’il n’est pas promptement corrigé, nous condamnera à échéance plus ou moins proche au déclassement.” En fin de séance, Jean-Robert Pitte a prononcé son discours, intitulé “Forces spirituelles, innovations et accélérations de l’histoire”. S’inscrivant en faux contre le discours qui attribue à l’action humaine une part prépondérante dans les dérèglements naturels, il a brossé une vaste fresque de l’histoire de l’humanité, en montrant que son évolution était moins dictée par une réaction aux contraintes environnementales que l’expression de la volonté, de la liberté et de la spiritualité humaines, à l’origine des “grands franchissements de paliers”. Et de conclure par la conviction que “l’avenir de l’humanité n’est pas écrit d’avance”, qu’il “n’existe ni sens de l’histoire, ni sens de la géographie” si bien que “les forces spirituelles et l’approfondissement des cultures peuvent vaincre toutes les menaces”.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références émission afficher

Référence : es814
Adresse directe du fichier MP3 : http://www.canalacademie.com/emissions/es814.mp3
Adresse de cet article :
Date de mise en ligne : 23 novembre 2017





© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires