Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Les universités d’Egypte

L’université Al Gamaa, l’université américaine et l’ambiance culturelle d’Alexandrie

Visite à l’université Al Gamaa du Caire, petit détour par la formidable Université américaine puis retour vers Alexandrie où le Centre culturel français reste un lieu culturel actif, en compagnie de Françoise Thibaut, professeur de droit international à l’Université de Poitiers, qui offre ici une jolie chronique d’ambiance et d’humeur.


Bookmark and Share


Le mot cosmopolite a certainement été inventé pour l'Université Al Gamaa du Caire !
Pour un étudiant ou un jeune enseignant chercheur, elle est une expérience inimitable même si Le Caire est une ville un peu affolante par son énormité, son agitation permanente, son bruit. On s'y perd facilement. Il y a la mauvaise réputation des voleurs de rue, des taxis baratineurs, du trop de touristes. Mais on peut aussi y vivre en grande harmonie, entouré d'une calme urbanité, de beaucoup de gentillesse et de sourire, sans jamais voir le moindre touriste !

A Al Gamaa, le monde entier se cotoie

Notre université n'est pas cosmopolite, me disent mes collègues égyptiens en riant, elle est cosmique, galactique, universelle et interplanétaire !
C'est vrai : à Al Gamaa, il y a le monde entier : d'abord tout le Moyen Orient. Tout le monde arabe. l'Egypte reste un pays refuge et un phare intellectuel incontournable pour tout arabo-musulman. Capitale ouverte aux idées, en équilibre permanent entre sa propre culture si variée et toutes les influences occidentales, Le Caire attire aussi beaucoup d'occidentaux, des européens, les asiatiques, des latino-américains, les subsahariens de l'Afrique. Kenyans et Coréens, Russes et Hawaïens, Chiliens et Saoudiens, tout le monde se rencontre, se cotoie et bavarde, en trois langues principales : l'arabe, l'anglais et le français.

Le brassage des idées, des religions, des histoires et des géographies est phénoménal : souvent assise dans le campus, regardant passer toute cette jeunesse, je me suis demandé où j'étais, et surtout, dans cette Babel pacifique, comment on pouvait se détester, se battre et se combattre.

Passons. L'université du Caire est idéale pour tout ce qui touche aux sciences humaines, à une démarche comparatiste, à l'histoire, aux lettres, aux langues, et aussi à certaines disciplines scientifiques, mathématiques et physiques. Les bâtiments sont dispersés dans des locaux plus ou moins nouveaux de "l'autre côté du pont" en bordure du Parc Osmanli, pas loin du zoo et à proximité de la station de métro qui porte son nom, bienvenue car elle permet d'échapper à l'embouteillage permanent de la surface.

Il y a une insouciance studieuse, une gaîté affamée das l'air : on jacasse beaucoup dans les cafés,(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 23€, soit moins de 2€ par mois. abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires