Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Mots clefs et suggestions


« Comment revaloriser la filière professionnelle et l’apprentissage dans l’esprit des enseignants, des familles et des élèves ? »

Communication de Jean-Michel Blanquer, directeur général du groupe Essec, devant l’Académie des sciences morales et politiques


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références émission afficher

Référence : Es790
Adresse directe du fichier MP3 : http://www.canalacademie.com/emissions/es790.mp3
Adresse de cet article :
Date de mise en ligne : 8 mars 2017
Aujourd’hui, la voie professionnelle accueille 40 % d’une classe d’âge arrivant au lycée, soit environ 240.000 élèves chaque année. Ceux-ci se répartissent entre deux filières, le lycée professionnel (660.000 élèves en tout) et l’apprentissage (430.000 apprentis). L’intervenant a détaillé les principaux défauts d’un système pesant, illisible (multiplicité des formations, des diplômes et des contrats) et globalement peu efficace, qui ne répond que très imparfaitement aux attentes des élèves et aux besoins des entreprises, comme en témoignent respectivement un taux d’abandon élevé (25 % en CAP) et une insertion aléatoire sur le marché du travail. Moins coûteux que le lycée professionnel, l’apprentissage obtient de meilleurs résultats. Jean-Michel Blanquer a relevé, au passage, la diffusion de la formule dans l’enseignement supérieur (qui compte désormais pour un tiers des apprentis), avec des résultats pleinement satisfaisants. À la lumière de ce constat, Jean-Michel Blanquer a proposé une refonte globale du système, qui généraliserait l’apprentissage à toute la voie professionnelle, ferait passer cette dernière sous la tutelle exclusive des régions et redéfinirait ses contenus.





© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires