Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Le système de santé français : Une excellence menacée

Par Jean de Kerguiziau de Kervasdoué
Retransmission de la communication de Jean de Kerguiziau de Kervasdoué, professeur au CNAM, devant les membres de l’Académie des sciences morales et politiques le 22 avril 2013. Son intervention s’intitule : Le système de santé français : Une excellence menacée. Dans le domaine des systèmes de santé, que pouvons-nous apprendre des autres pays ?


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références émission afficher
Émission proposée par : Marianne Durand-Lacaze
Référence : ES692
Adresse directe du fichier MP3 : http://www.canalacademie.com/emissions/es692.mp3
Adresse de cet article : http://www.canalacademie.com/ida10273-Le-systeme-de-sante-francais-Une-excellence-menacee.html
Date de mise en ligne : 29 avril 2013

Ainsi commence l’intervention de Jean de Kerguiziau de Kervasdoué :
« En l’an 2000, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) annonça que le système de santé français était le meilleur du monde. Si les Français furent heureusement surpris, les spécialistes s’étonnèrent d’une telle reconnaissance, même s’ils considéraient que le système français était de bonne qualité. Depuis, on a découvert que cette première place était notamment due à un mauvais score de notre système d’éducation, or ce paramètre jouait un rôle inverse dans la mesure d’un des critères du classement ... Tout ceci dit plus de la méthodologie discutable du palmarès de l’OMS que de la qualité de notre système, il demeure remarquable, mais n’a jamais été premier que dans les ordinateurs de cette organisation onusienne.
Malgré les problèmes classiques de docimologie, il n’en demeure pas moins que pour connaître le système de santé français, il faut le comparer. Sans insister sur les questions de méthodologie, nous sommes conscients du fait que, quel que soit le critère retenu pour permettre une comparaison, ce choix contient par essence une part d’arbitraire. Par ailleurs, mais cette remarque est aussi banale, il convient de se garder des leçons hâtives. En effet, pour tirer des leçons éventuelles de l’organisation d’un ou de plusieurs autres pays, il convient de bien les connaître et de comprendre pourquoi tel mécanisme produit tel ou tel effet ; or rien n’est moins simple : souvent les spécialistes du pays concerné sont eux-mêmes en désaccord sur un éventuel pourquoi.
 »

Écoutez l’intégralité de sa communication suivie de ses échanges avec les membres de l’Académie des sciences morales et politiques dans cette émission et retrouvez l’intégralité du texte de l’intervention sur le site de l’Académie en cliquant ici.

Jean de Kerguiziau de Kervasdoué, Académie des Sciences morales et politiques, 22 avril 2013
Jean de Kerguiziau de Kervasdoué, Académie des Sciences morales et politiques, 22 avril 2013
© MDL/Canal Académie





© Canal Acadééémie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires