Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

"La guerre et la paix au Moyen-Orient de Cyrus à Alexandre" par Pierre Briant,

Professseur honoraire au Collège de France, colloque "Guerre et politique"

Pierre Briant a occupé de 1999 à 2012 la Chaire d’Histoire et civilisation du monde achéménide et de l’empire d’Alexandre au Collège de France. La retransmission de son intervention dans le cadre du colloque international "Guerre et politique" concerne l’histoire de l’Inde ancienne (500 avant J.-C. - 1000 après J.-C.). Les mots pour désigner la guerre en sanskrit dans les sources qui fondent sa communication, la désignent comme "l’effort agressif", "le choc"," le combat", "la bataille". Il nous livre les réflexions d’un traité sur la guerre destiné à l’éducation d’un prince indien : l’adversaire est-il un barbare ? Le roi avisé doit protéger les siens des autres mais pas seulement...


Bookmark and Share

L’Académie des sciences morales et politiques, à l’initiative de l’académicien Jean Baechler, a organisé un colloque international sur le Thème de la Guerre et de la société. Le 17 et 19 janvier 2013, grâce au soutien de La Fondation Simone et Cino Del Duca, abritée au sein de l’Institut. Une vingtaine de participants se sont réunis autour du thème spécifique de « la Guerre et de la politique », le premier volet d’une démarche scientifique interdisciplinaire qui durera trois ans. Canal Académie vous propose d’écouter la retransmission de la communication de Pierre Briant, Professeur honoraire au Collège de France. Son intervention s’intitule : "La guerre et la paix au Moyen-Orient de Cyrus à Alexandre".





Pierre Briant nous rappelle cependant que l’emblème que se choisit le Pakistan à sa création en 1947 est un chapiteau aux lions que l'on doit au premier empereur, premier personnage historique en Inde, Ashoka, célèbre pour avoir prôner la non-violence et la tolérance, qui mena pourtant contre son gré une guerre atroce. En réaction, il se convertit au bouddhisme et rédigea une critique véhémente de la guerre de conquête.

L'essentiel de sa communication porte sur un traité dédié à l'éducation d'un prince, Le traité des actes intéressés, L'Arthashâstra, ancien ouvrage de politique, d'économie et de stratégie militaire écrit par Kautilya.
Le texte avait complètement disparu (il n'était connu que par d'autres sources l’évoquant) jusqu'à la découverte de manuscrits du texte entier au début du XXe siècle.










Pour en savoir plus


- Pierre Briant sur le site du Collège de France

(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 23€, soit moins de 2€ par mois. abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires