Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

L’infatigable capitaine Marc-Joseph Marion-Dufresne (1724 - 1772 )

Portrait proposé par Françoise Thibaut, correspondant de l’Académie des sciences morales et politiques

Bien peu des rares touristes autorisés, chaque année, à embarquer sur le cargo mixte le Marion-Dufresne, connaissent l’origine de ce nom, porté par un marin aussi intrépide que curieux, qui termina ses riches explorations des mers du Sud tué, puis mangé par les Maoris de Nouvelle-Zélande en 1772.


Bookmark and Share

Marc-Joseph Marion-Dufresne est originaire de Saint-Malo, où il a été baptisé le 22 Mai 1724. Il appartient à une famille nombreuse (fratrie de 8) mais aisée d’armateurs et négociants : son père Julien a fait plusieurs longues navigations, dont une jusqu’au Pérou, d’autres en tant que capitaine corsaire vers 1705; après 1725 il ne navigue plus mais organise des armements vers la Guinée et les Antilles.

Marc-Joseph est embarqué en 1735 pour la première fois - il a donc 11 ans - pour Pondichéry, en tant qu’enseigne ad honores sur un navire de la Compagnie des Indes, le Duc de Bourbon ; ce type d’engagement très recherché est réservé aux familles honorables des professions maritimes qui sollicitent pour leur progéniture un engagement dans la Compagnie. Ensuite, en raison de la guerre, la Compagnie interrompt ses armements, mais Marc-Joseph sert sur plusieurs navires armés pour la course : il est lieutenant à 20 ans, en 1744. Un autre malouin, le capitaine Richard Butler, au passé mouvementé, très engagé dans le mouvement jacobite (lequel soutient Jacques Stuart contre Guillaume de Nassau puis les Hanovre après la révolution de 1688), l’engage alors : le contrat est à la fois politique et très maritime : en effet, plusieurs expéditions ont échoué pour aller quérir en Écosse le prince Charles Edouard Stuart. En 1746 Marc Joseph Marion-Dufresne commande le Prince de Conti et vient de s’illustrer dans de brillants combats maritimes rapportant 9 navires britanniques prisonniers. Butler s’adresse à lui : le roi de France - Louis XV - engagé dans la guerre de Succession d’Autriche et vainqueur à Fontenoy, est d’accord : tout ce qui peut affaiblir les Britanniques et les Hanovre est favorable. L’expédition réussit : Marion-Dufresne ramène à son bord le précieux Stuart : en récompense il reçoit un brevet de lieutenant de frégate dans la marine royale daté du 21 octobre 1746. Il a 22 ans.



L’année suivante, il sert en tant que capitaine en second, sur L’Invincible, une des 6 unités chargées de rejoindre et délivrer Pondichéry sous la pression des Anglais. Mais l’expédition est attaquée le 14 Mai et vaincue au terme d’un rude combat. Capturé, fait prisonnier, Marion-Dufresne, rapatrié à Plymouth, est rapidement échangé, et débarque à Saint-Malo dès(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires