Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Napoléon, correspondance de l’Année 1812, un ouvrage de Thierry Lentz

Une émission de Françoise Thibaut, correspondante de l’Académie des sciences morales et politiques

La Fondation Napoléon publie chaque année, sous l’égide de son directeur Thierry Lentz, la correspondance de Napoléon Bonaparte. L’ année 1812 est particulièrement riche et intéressante : l’Empereur fut en effet totalement absent de France à partir d’avril : il prépara, puis procéda à la campagne de Russie. Cambacérès gérait sous ses ordres et rendait compte chaque jour, grâce à l’efficace poste impériale.


Bookmark and Share

Napoléon continue de s’occuper de tout, dicte plus d’un millier de lettres, souvent très courtes mais précises, en écrit lui-même des centaines. Il gère la France, l’Empire, nomme et ordonne, démet et se fâche ou s’impatiente des retards, prépare la campagne, s’inquiète des chevaux, des vivres, de toute une intendance qui doit nécessairement dépasser les dimensions habituelles : plus de 600 000 hommes seront engagés dans l’aventure russe. Avec les courriers, on traverse les États Allemands, la Pologne, on chemine jusqu’à Moscou que l’on quitte fin octobre.

Les dernières lettres parlent déjà, malgré les désastres de la retraite, de la prochaine campagne et des préparatifs à envisager. Une centaine de lettres à Marie-Louise, la jeune épouse, plutôt brèves mais sincères, assorties de tendres pensées pour le jeune prince ; l’affaire Malet aussi, résolue avant le retour de l’Empereur…Tout un univers est là, déployé, à la fois proche et secret, matérialiste, stratégique, souvent surprenant, qui nous met au cœur de l’action, au cœur d’une pensée aussi, parfois paradoxale.

Une lecture passionnante, qui ouvre bien des voies de réflexion, d’interrogation, et invite à l’approfondissement.

Napoléon, correspondance de l’Année 1812, sous la direction de Thierry Lentz, Fondation Napoléon.


On lira aussi avec intérêt et pour illustrer, compléter cette correspondance, Napoléon et la campagne de Russie 1812, par Jacques-Olivier Boudon chez Armand Colin.



- Visitez le site de la fondation Napoléon


- D'autres émissions sur Canal Académie, avec Thierry Lentz.


-
-
-
-
- (...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires