Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

1648 : Westphalie ou la création de l’Europe moderne

avec Arnaud Blin

1648 fait partie des dates majeures de l’histoire diplomatique européenne et mondiale : les traités de Wesphalie mettent fin à la guerre de Trente ans. Le spécialiste des relations internationales Arnaud Blin, auteur d’un ouvrage sur le sujet, répond aux questions de Christophe Dickès.


Bookmark and Share

Le 24 octobre 1648, les traités de Münster et d'Osnabrück mettent fin à la fameuse Guerre de Trente ans, conflit autant religieux que politique. Longuement préparée, cette paix dite de Westphalie inaugure une nouvelle ère, celle de l'équilibre des puissances ; elle voit aussi l'émergence des Etats Nations et du principe de souveraineté nationale. Cette paix a ses acteurs et ses génies : Hugo Grotius, Richelieu, Mazarin qui auront eux-mêmes à travers les siècles des élèves tels que Talleyrand, Metternich ou encore Castlereagh... C'est dire que la Paix de Westphalie ne peut être pensée uniquement dans son époque, mais doit au contraire nous inciter à réfléchir sur le temps long car il existe bel et bien un système westphalien qui perdure à travers les âges et dont des hommes d'Etat se sont réclamés tout au long du XXe siècle, du Général de Gaulle à Henry Kissinger.

Arnaud Blin, spécialiste des relations internationales , auteur du livre 1648, La Paix de Westphalie ou la naissance de l'Europe politique moderne(Editions Complexe, 2006) nous offre une synthèse et une réflexion remarquable sur cet événement majeur de l'histoire géopolitique mondiale.

Extrait de la 4è de couverture: À l'heure actuelle, alors que l'Europe débat sur sa constitution et que ses dirigeants caressent le rêve d'une Europe unie faisant face à la volonté hégémonique de la superpuissance américaine, l'idée de voir renaître un tel système est toujours d'actualité. L'ordre westphalien, mis à mal par deux guerres mondiales, semblait moribond à l'issue de la guerre froide : pourtant aujourd'hui, un système de sécurité collective fondé sur le respect du droit international incarne pour beaucoup l'avenir des relations interétatiques. Ainsi l'ordre westphalien, malgré ses limites, a toujours bien fonctionné et l'on pourrait dire, pour paraphraser Winston Churchill, que jusqu'à preuve du contraire, il est peut-être le pire des systèmes, à l'exception de tous les autres.

L'idée centrale de cet ouvrage est de comprendre la nature du système westphalien, donc de revenir à ses origines, c'est-à-dire à(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires