EDITORIAL

Chers amis, chers auditeurs,

Comme vous le savez, l’usage veut que, lors de leur réception sous la Coupole, les membres nouvellement élus à l’Académie française prononcent l’éloge de leur prédécesseur. Dans un récent ouvrage, Amin Maalouf a décidé d’être plus exhaustif, en racontant la vie souvent aventureuse des dix-huit titulaires successifs du 29e fauteuil auquel il a été lui-même élu en 2011 (1).

À travers ces portraits, réalisés d’une plume à la fois précise et bienveillante, c’est toute l’histoire de l’Académie qui est déroulée sous nos yeux en même temps qu’un large pan du roman national. De 1634 à nos jours, les prédécesseurs d’Amin Maalouf ont en effet vécu les grands événements politiques, militaires et bien sûr intellectuels qui tissent la trame de l’histoire de France.

Dans ce récit, comme dans l’entretien qu’il nous a accordé, l’écrivain nous invite ainsi à revivre, parmi d’autres épisodes, la querelle du Cid, la révocation de l’Édit de Nantes, les grandes heures du jansénisme, l’avènement des Lumières, la Révolution de 1789, la proclamation de l’Empire, la guerre de 1870 et celles, effroyables, qui ont endeuillé le XXe siècle. Mais surtout, il nous présente les membres de l’étrange lignée que représentent les occupants d’un fauteuil académique.

C’est pourquoi, en complément de cet entretien inédit, nous vous proposons une série d’émissions issues de nos archives et consacrées à certains des illustres occupants du 29e fauteuil de l’Académie française. Il y sera notamment question de Philippe Quinault, du Cardinal de Fleury, d’Ernest Renan, d’Henry de Montherlant, de Claude Lévi-Strauss, mais bien sûr aussi d’Amin Maalouf.

Bonne écoute !

Jean-Robert Pitte
Président de Canal Académie

(1) Un fauteuil sur la Seine, par Amin Maalouf, Editions Grasset, mars 2016, 336 p., 20 euros.

Le Gros plan de la semaine

L’exploration d’une “généalogie en partie fictive”
« Au cours de mes recherches sur les personnages qui m’ont précédé à ce fauteuil depuis 1634, j’étais constamment tiraillé entre deux tentations contraires. D’un côté, je me disais que mon rôle ne devait pas être de les réhabiliter, de redorer leurs blasons les plus ternis, en vertu d’une quelconque “piété filiale”, et que je devais me cantonner dans un rôle d’historien impartial. Mais d’un autre côté, cette “généalogie en partie fictive” qui nous liait, selon l’expression de Lévi-Strauss, ne me laissait pas indifférent. Sans vouloir les défendre à tout prix, je me sentais porté à les regarder avec affection. Surtout les mal-aimés parmi eux, les incompris, les oubliés.
[…] De ce fait, plutôt que de me laisser influencer par la gloire d’un Montherlant ou par l’obscurité d’un Cailhava, il fallait que je voie en chacun des titulaires successifs le témoin précieux et éphémère d’une histoire qui les dépasse, et nous dépasse tous. Une histoire en dix-huit segments, pourrait-on dire, ou une traversée des siècles en dix-huit étapes, chacune en compagnie d’un promeneur différent.
L’un après l’autre, ils se sont assis sur le vingt-neuvième fauteuil. Ils y ont connu la splendeur ou la terreur, la bigoterie ou les lumières, les épopées, les égarements, les débâcles. Puis ils sont repartis, en laissant ou en ne laissant pas de traces, pendant que Paris, la France, l’Europe et l’humanité entière se métamorphosaient.
C’est une amble histoire que j’ai voulu raconter à partir de ce siège en bois où, pour un temps, je me trouve assis à mon tour. »
Extrait de l’épilogue d’Un fauteuil sur la Seine, par Amin Maalouf, Editions Grasset, mars 2016, 336 p., 20 euros

Mises en ligne cette semaine

Ecoutez actuellement

Vendredi 27 mai

Depuis 13:41:59
Séance de rentrée 2008 de l'Académie française
Hommage à Claude Lévi-Strauss et palmarès

Prochainement :

Commence à 15:35:09
Un fauteuil sur la Seine, d’Amin Maalouf : une promenade dans l’histoire de France et de l’Académie française
Entretien avec l’écrivain qui présente, dans son dernier ouvrage, ses prédécesseurs au 29e fauteuil de l’Académie française

Retrouvez sur le Club cette semaine

Claude Lévi-Strauss par Jean d’Ormesson De Caillois à Lévi-Strauss, petites confidences d’un confrère de l’Académie française
Amin Maalouf : ses prédécesseurs sur le 29 ème fauteuil avec Mireille Pastoureau, directeur conservateur général de la Bibliothèque de l’Institut de France.
Ernest Renan, de l’Académie française vu par Henry Laurens et Michel Zink Quand le Collège de France rend hommage à l’une de ses figures tutélaires
Quand François Mauriac évoquait Ernest Renan extrait du livre de Mauriac D’un bloc-notes à l’autre présenté par Jean Touzot

Réception de M. Alain Finkielkraut sous la Coupole

Académiciens et Invités des académies

Pour chaque sujet Canal Académie vous propose un article à lire
et une émission à écouter.

Un fauteuil sur la Seine, d’Amin Maalouf : une promenade dans l’histoire de France et de l’Académie française Entretien avec l’écrivain qui présente, dans son dernier ouvrage, ses prédécesseurs au 29e fauteuil de l’Académie française
Séance de rentrée 2008 de l’Académie française Hommage à Claude Lévi-Strauss et palmarès
L’écrivain libanais de langue française, Amin Maalouf, entre à l’Académie française Retransmission intégrale de la cérémonie sous la Coupole du jeudi 14 juin 2012
« Quel héritage scientifique pour les Mythologiques de Claude Lévi-Strauss ? » Par Emmanuel Désveaux, directeur d’études à l’EHESS
Henry de Montherlant ou la statue du Commandeur Portrait au travers des discours de Claude Lévi-Strauss et de Thierry Maulnier
L’essentiel avec... Amin Maalouf Le romancier et essayiste, de l’Académie française, répond aux sept questions essentielles de Jacques Paugam
Michel Mohrt sur Henry de Montherlant : de la fascination au rejet Au plaisir d’insolence, l’émission littéraire proposée par Elizabeth Antébi
Le mythe de Thésée et la musique de Lully, par Danièle Pistone, correspondant de l’Académie des beaux-arts Une tragédie à grand succès, tombée dans l’oubli, puis remise au goût du jour...
Les Académiciens racontent l’histoire : Louis XV (3/4), Fleury et Pompadour Avec des textes du marquis d’Argenson, de l’Académie des inscriptions et belles-lettres, et de Pierre de Nolhac, de l’Académie française
« Les Pieds-Nickelés s’en vont en guerre », par Jean Tulard L’historien et académicien Jean Tulard évoque l’engagement improbable des célèbres héros de bande dessinée lors de la Grande Guerre.
Une épopée méconnue : les Pastoriens dans la Grande Guerre Entretien avec Maxime Schwartz, ancien directeur général de l’Institut Pasteur et membre correspondant de l’Académie des sciences
La guerre et le droit par Gilbert Guillaume Une communication du colloque international "Guerre et politique"
Des microbes et des hommes… le retour des maladies infectieuses par Maxime Schwartz, correspondant de l’Académie des sciences
Maurice Genevoix, de l’Académie française, un jeune auteur à redécouvrir : l’oeuvre de guerre (1/4) Blessé, l’écrivain recueille les paroles des hommes du front. Avec Jean-Jacques Becker, historien.
Point de vue : Réparations de guerre de l’Allemagne : La guerre de 1914 s’est terminée en octobre 2010 Avec l’historien Georges-Henri Soutou, de l’Académie des sciences morales et politiques

Le fil info au jour le jour

Académie des beaux-arts

Jusqu’au 3 mai 2016 « Maestria, dessins du Musée Girodet ».

Le bicentenaire de la création de l’Académie des beaux-arts, dont Anne-Louis Girodet-Trioson (1767-1824) fut l’un des premiers membres, offre l’occasion d’exposer, à l’Institut, les plus beaux dessins de la collection du Musée Girodet de Montargis. Ces œuvres représentent une formidable introduction à son idéal du “dessin comme principe d’élégance, de justesse et de beauté”. En savoir plus : www.academie-des-beaux-arts.fr.

Académie des inscriptions et (...)

29 avril « La Syrie et l’Égypte au IIIe millénaire av. J.-C. ».

Mme Vanna Biga, sous le patronage de MM. Nicolas Grimal et Jean-Marie Durand. En savoir plus : www.aibl.fr.

Académie des sciences morales (...)

2 mai « L’enseignement du droit international ».

Communication de Yves Daudet, secrétaire général de l’Académie de droit international. En savoir plus : www.asmp.fr.

Académie des Sciences

3 Mai « La neurobiologie intégrative - Hommage à Pierre Buser. ».

Conférence-débat de l’Académie des sciences, à partir de 14h30 dans la Grande salle des séances de l’Institut de France - Inscription obligatoire avant le 2 mai 2016. En savoir plus : www.academie-sciences.fr.

Election de M. Andreï Makine (...)

L’Académie française (26 votants), dans sa séance du jeudi 3 mars 2016, a procédé à l’élection au fauteuil de Mme Assia Djebar (F5). Les voix obtenues au premier tour sont les suivantes :

M. Michel Carassou : 0

M. Yves-Denis Delaporte : 0

M. Éric Dubois : 0

M. Andreï Makine : 15

M. Olivier Mathieu : 0

M. Valentin Ogier : 0

M. Eduardo Pisani : 0

M. Arnaud-Aaron Upinsky : 2

Bulletins blancs : 3

Bulletins blancs marqués d’une croix : 6

M. Andreï Makine est élu au premier tour par 15 voix.

Académie des beaux-arts
Académie des inscriptions
Académie des sciences
Académie des Sciences
Election de M. Andreï