EDITORIAL

Chers amis, chers auditeurs,

Il est aujourd’hui assez commun de penser que nos sociétés sont immunisées contre les idéologies totalitaires qui, au XXe siècle, ont dévasté le monde en tentant de le transfigurer. Tel n’est toutefois pas l’avis de la philosophe Chantal Delsol, membre de l’Académie des sciences morales et politiques, qui, dans un récent essai, estime que cette “haine du monde” est hélas toujours à l’œuvre (1).

A l’issue d’une vaste enquête sur les idées contemporaines, elle estime en effet que “si nous avons rejeté avec force le totalitarisme comme terreur, nous poursuivons aujourd’hui, avec d’autres moyens, les tentatives d’abolition de ce monde jugé imparfait” comme l’illustre, par exemple, la séduction qu’exerce, sur nombre de nos contemporains, l’idéologie transhumaniste.

Dans cet ouvrage, comme dans l’entretien qu’elle nous a accordé, Chantal Delsol propose ainsi d’explorer le clivage qui oppose aujourd’hui “les démiurges qui veulent encore remplacer et transformer le monde” et “les jardiniers qui veulent le défendre et le protéger” ou, pour le dire autrement, les partisans de l’émancipation et ceux de l’enracinement.

De la sorte, elle apporte une nouvelle contribution au questionnement actuel concernant l’humanisme et son avenir. Les autres émissions que nous vous proposons cette semaine font écho à ce débat avec, notamment, des contributions de Jean Baechler, Rémy Brague et Jacqueline de Romilly.

Bonne écoute !

Jean-Robert Pitte
Président de Canal Académie

(1) La haine du monde. Totalitarismes et postmodernité, par Chantal Delsol,
Editions du Cerf, février 2016, 238 p., 19 euros

Le Gros plan de la semaine

Le combat des démiurges et des jardiniers
« Le moment contemporain est habité par deux courants de pensée adverses. Le premier continue la modernité en déployant encore son prométhéisme, quoique sous d’autres auspices qu’au XXe siècle : l’attente des lendemains qui chantent ou du Reich de mille ans, laisse place, par exemple à l’attente de l’homme immortel du post-humanisme. Ici nous sommes encore des démiurges. Et nous le sommes aussi en poursuivant l’ouvrage commencé par le totalitarisme rouge : tentative de produire un humain insoucieux des questions existentielles, récusant toute anthropologie susceptible de nous précéder, croyant vivre dans une pré-histoire en attendant la parousie prochaine.
Le deuxième courant s’oppose au premier, qu’il voit comme une espèce sauvage du prométhéisme fanatique, un héritier de Lumières dévergondées. Il s’intéresse à cultiver le monde qui existe au lieu de le refaire. Il s’emploie à l’attention et au respect davantage qu’à la fabrication. Ici nous sommes des jardiniers. Notre époque produit donc des démiurges et des jardiniers, dont les visions du monde et les projets sont antithétiques. »

Mises en ligne cette semaine

Ecoutez actuellement

Samedi 28 mai

Depuis 03:27:45
L'Essentiel avec... Chantal Delsol, de l'Académie des sciences morales et politiques
Jacques Paugam pose sept questions essentielles à la philosophe académicienne

Prochainement :

Commence à 04:06:09
Rémy Brague : La légitimité de l'humain
Une communication à l'Académie des sciences morales et politiques

Retrouvez sur le Club cette semaine

“Les frontières maritimes de la France” Communication de M. Jean-François Dobelle, ambassadeur de France en Norvège en séance de l’Académie des sciences morales et politiques, le 23 mai 2016
Démocratie et humanisme : des concepts en évolution avec Pierre Magnard et Maxence Hecquard, lauréats des académies
Delsol sur Weil : l’hommage d’une philosophe à une philosophe Entretien avec Chantal Delsol, de l’Académie des sciences morales et politiques

Réception de M. Alain Finkielkraut sous la Coupole

Académiciens et Invités des académies

Pour chaque sujet Canal Académie vous propose un article à lire
et une émission à écouter.

Qu’est-ce que l’humain ? Entretien avec Jean Baechler, membre de l’Académie des sciences morales et politiques
Le vrai débat contemporain : émancipation ou enracinement ? Entretien avec Chantal Delsol, philosophe, membre de l’Académie des sciences morales et politiques à propos de son dernier ouvrage : La haine du monde
Rémy Brague : La légitimité de l’humain Une communication à l’Académie des sciences morales et politiques
“Les frontières maritimes de la France” Communication de M. Jean-François Dobelle, ambassadeur de France en Norvège en séance de l’Académie des sciences morales et politiques, le 23 mai 2016
L’Essentiel avec... Chantal Delsol, de l’Académie des sciences morales et politiques Jacques Paugam pose sept questions essentielles à la philosophe académicienne
La foi en l’Homme : tel est le "Ce que je crois" de Jacqueline de Romilly (1/2) L’homme conservera-t-il la liberté qui conditionne l’humanisme moderne ? Lecture commentée proposée par Jean Roulet
Chantal Delsol : Qu’est-ce que l’homme ? Chantal Delsol, de l’Académie des sciences morales et politiques
Qu’est-ce que l’humain ? Entretien avec Jean Baechler, membre de l’Académie des sciences morales et politiques
Le vrai débat contemporain : émancipation ou enracinement ? Entretien avec Chantal Delsol, philosophe, membre de l’Académie des sciences morales et politiques à propos de son dernier ouvrage : La haine du monde
Rémy Brague : La légitimité de l’humain Une communication à l’Académie des sciences morales et politiques
L’Essentiel avec... Chantal Delsol, de l’Académie des sciences morales et politiques Jacques Paugam pose sept questions essentielles à la philosophe académicienne
La foi en l’Homme : tel est le "Ce que je crois" de Jacqueline de Romilly (1/2) L’homme conservera-t-il la liberté qui conditionne l’humanisme moderne ? Lecture commentée proposée par Jean Roulet
Chantal Delsol : Qu’est-ce que l’homme ? Chantal Delsol, de l’Académie des sciences morales et politiques

Le fil info au jour le jour

Académie des beaux-arts

Jusqu’au 3 mai 2016 « Maestria, dessins du Musée Girodet ».

Le bicentenaire de la création de l’Académie des beaux-arts, dont Anne-Louis Girodet-Trioson (1767-1824) fut l’un des premiers membres, offre l’occasion d’exposer, à l’Institut, les plus beaux dessins de la collection du Musée Girodet de Montargis. Ces œuvres représentent une formidable introduction à son idéal du “dessin comme principe d’élégance, de justesse et de beauté”. En savoir plus : www.academie-des-beaux-arts.fr.

Académie des inscriptions et (...)

29 avril « La Syrie et l’Égypte au IIIe millénaire av. J.-C. ».

Mme Vanna Biga, sous le patronage de MM. Nicolas Grimal et Jean-Marie Durand. En savoir plus : www.aibl.fr.

Académie des sciences morales (...)

2 mai « L’enseignement du droit international ».

Communication de Yves Daudet, secrétaire général de l’Académie de droit international. En savoir plus : www.asmp.fr.

Académie des Sciences

3 Mai « La neurobiologie intégrative - Hommage à Pierre Buser. ».

Conférence-débat de l’Académie des sciences, à partir de 14h30 dans la Grande salle des séances de l’Institut de France - Inscription obligatoire avant le 2 mai 2016. En savoir plus : www.academie-sciences.fr.

Election de M. Andreï Makine (...)

L’Académie française (26 votants), dans sa séance du jeudi 3 mars 2016, a procédé à l’élection au fauteuil de Mme Assia Djebar (F5). Les voix obtenues au premier tour sont les suivantes :

M. Michel Carassou : 0

M. Yves-Denis Delaporte : 0

M. Éric Dubois : 0

M. Andreï Makine : 15

M. Olivier Mathieu : 0

M. Valentin Ogier : 0

M. Eduardo Pisani : 0

M. Arnaud-Aaron Upinsky : 2

Bulletins blancs : 3

Bulletins blancs marqués d’une croix : 6

M. Andreï Makine est élu au premier tour par 15 voix.

Académie des beaux-arts
Académie des inscriptions
Académie des sciences
Académie des Sciences
Election de M. Andreï